Chancel Mbemba visite Action Damien à Kinshasa

Chancel Mbemba visite Action Damien à Kinshasa

Chancel Mbemba, le défenseur congolais d'Anderlecht, est rentré au pays pour préparer la CAN. Malgré un planning très serré, il a passé plus d'une journée à découvrir Action Damien à Kinshasa.

Il s'est d'abord rendu à l'Hôpital de la Rive, où il a visité le tout nouveau "Ceda" (le "Centre d'excellence Damien - le nouvel hôpital pour tuberculeux multirésistants). Il a aussi assisté (et participé) aux soins des résidents du camp de lépreux avant de rencontrer Merdi, une fillette lépreuse victime de complications.

L'après-midi, Chancel a rencontré deux malades chez eux: Rocha, un homme d'une trentaine d'année terriblement affaibli par la tuberculose pulmonaire, et Ketia, une enfant de trois ans souffrant du "mal de Pott", la tuberculose vertébrale.

Le lendemain, même si ce n'était pas prévu et s'il était déjà fort pris, il a tenu à revenir à l'hôpital de la Rive pour être présent lors de la pose d'un corset de plâtre à la petite Ketia (faute de quoi la petite aurait risqué la paralysie).

Voici quelques mots de Chancel lui-même après sa visite:

" Jamais dans ma vie, je n'aurais cru vivre cela..."

"Quand, par l'intermédiaire du RSCA et de la Pro League, Action Damien m'a proposé de passer une journée avec elle pour découvrir son travail à Kinshasa, je n'aurais jamais pensé vivre de telles émotions. Moi, le Congolais de Kinshasa, j'ai découvert une réalité que je ne connaissais pas vraiment dans mon propre pays. Car entre le savoir, le voir et le vivre de l'intérieur, il y a un monde de différence. Voir des gens et notamment des enfants souffrir et être rassemblés entre eux fut horrible pour moi. La Lèpre et la tuberculose sont vraiment de terribles maladies. Plusieurs fois, j'ai manqué craquer, tellement l'émotion et la souffrance étaient grandes.

Si j'ai pu offrir un peu de bonheur et d'espoir en venant les visiter, j'en suis heureux. Mais c'est tellement peu de choses par rapport à l'immense travail réalisé par les personnes d'Action Damien. Ce sont eux les héros et les grands de ce monde.

Moi comme footballeur, je suis un tout petit par rapport à eux. J'ai reçu une leçon de vie...
Je leur tire mon chapeau et je suis fier que mon pays d'adoption, la Belgique, s'investisse tellement pour cette cause au Congo. Et je lance un appel à l'aide à tout le monde pour soutenir Action Damien, car il reste tellement de combats à gagner... "

Vous voulez réagir ou poser une question à propos de cet article?

Faites-le