Masumbuko vers la guérison

Masumbuko vers la guérison

La lèpre est toujours stigmatisée et certains malades sont encore rejetés et abandonnés à leur triste sort. C’est pourquoi les équipes d’Action Damien travaillent tous les jours pour dépister les malades et les soigner. C’est ainsi qu’elles ont rencontré Masumbuko. Voici son histoire:

Masumbuko a 32 ans. Il habite à Bujumbura, au Burundi, près de la décharge de la capitale. C’est ici que, chaque jour, il cherche de la nourriture. Avec un peu de chance, il trouve des légumes et des fruits en décomposition, parfois une patate douce oubliée ou quelques miettes de pain rassis.

Le soir, après une longue journée de labeur à la décharge, lorsqu’il rejoint sa hutte de carton, tous ceux qu’il rencontre le huent et se moquent de lui. On lui jette même des pierres. Simplement parce qu’il est ce qu’il est: un malade de la lèpre. Un lépreux.

La maladie a commencé il y a 10 ans. Masumbuko a eu des taches sur le visage. Il s’est fait « traiter » par le guérisseur local. Sans résultat. Les taches se sont répandues sur tout le corps. Ensuite, il a attrapé de vilaines bosses et des déformations au visage. Il est également devenu insensible aux mains, ce qui lui a valu de se brûler quelques fois gravement.

C’est ainsi que les collaborateurs d’Action Damien l’ont trouvé. Abandonné à son mort. Malade. Mutilé. Mais il n’est pas trop tard pour Masumbuko. Il va guérir. Comme des milliers d’autres lépreux pour lesquels Actions Damien s’apprête à repartir en campagne.

Vous voulez réagir ou poser une question à propos de cet article?

Faites-le