Bolivie : activités d'Action Damien en 2017

Bolivie : activités d'Action Damien en 2017

En septembre 2016, Action Damien a ouvert un bureau à Cochabamba, au centre-ouest de la Bolivie. Ce nouveau projet s’inscrit dans les programmes nationaux de contrôle de la tuberculose, de la leishmaniose et de la lèpre.

  • Projet : lutte contre la lèpre, la tuberculose et la leishmaniose

  • Représentant·e : Maria Luisa Palacios Vargas

  • Partenaires locaux : Ministère de la Santé publique, IIBISMED, École technique de santé

  • Soutien : Programmes de lutte contre la tuberculose, la leishmaniose et la lèpre dans le département de Cochabamba

  • Dépenses 2017 : 96 867 €

  • Personnel sous contrat local : 3

  • Début du projet : 2016

Aide médicale

o Grâce à la mise en service du GeneXpert, les patient·e·s résistant·e·s à la rifampicine sont dépisté·e·s en 9 jours, contre plus de 100 jours auparavant.

o Nous avons distribué des colis alimentaires à 354 patient·e·s.

o Action Damien accélère le processus de diagnostic de la tuberculose, de la leishmaniose et de la lèpre.

o En 2017, le délai entre le diagnostic de tuberculose et le début du traitement a diminué.

o Action Damien permet d’atteindre plus de patient·e·s qu’auparavant.

Dépistage actif

  • Nous pratiquons le dépistage actif de la lèpre et de la leishmaniose dans 2 régions de Cochabamba.

Formation

  • Des formations et supervisions formatives ont été organisées dans 2 régions de Cochabamba.

Soutien technique

  • Action Damien a pris en charge des examens complémentaires, des radios, des tests d’audiométrie et des analyses de laboratoire pour les patient·e·s multirésistant·e·s.

Défis

  • Déploiement du traitement en 9 mois contre la tuberculose multirésistante.

  • Mise en place d’une équipe « GénoType » pour la tuberculose.

Action Damien fait la différence en Bolivie

  • Elle se conforme à ses valeurs fondamentales que sont le pluralisme, l’indépendance, l’intégrité et la responsabilité ;
  • Elle a un impact réel sur la population touchée ;
  • Elle engage et forme du personnel qualifié et spécialisé ;
  • Elle réunit différents acteurs dans la lutte contre la leishmaniose, la lèpre et la tuberculose.

En chiffres

  • Population couverte : 1 943 429 personnes

  • Patient·e·s dépisté·e·s et soigné·e·s :
    o Lèpre : 8
    o Tuberculose : 1 138
    o Leishmaniose : 285

  • Patient·e·s qui ont bénéficié du programme Care after cure :
    o Lèpre : 8
    o Tuberculose : 7
    o Leishmaniose : 6

  • Patient·e·s multirésistant·e·s qui ont commencé leur traitement en 2017 : 354

Vous voulez réagir ou poser une question à propos de cet article?

Faites-le