La campagne 2018 en un seul mot ? Énergie !

La campagne 2018 en un seul mot ? Énergie !

Fatigués, mais heureux. C’est sans doute le sentiment qui prédomine chez la plupart de nos volontaires au lendemain de la campagne. De Virton à Dixmude, de Welkenraedt à Courtrai, ils ont été des milliers à arpenter les rues, à investir grandes surfaces et centres commerciaux ce week-end. Pourquoi ? Pour vous sensibiliser à la lèpre et récolter des fonds pour lutter contre la lèpre. Retour sur 3 jours de campagne FAN-TAS-TIQUES.

Toujours d'actualité...

Le vendredi 26 janvier annonçait le début d’un week-end chargé : la campagne d’Action Damien ! Si pour de nombreux Belges, la qualité de nos marqueurs n’est plus à démontrer, reste à rappeler pourquoi notre action est toujours essentielle en 2018. C’est que la lèpre est souvent reléguée, à tort, aux oubliettes.

  • La lèpre ? Mais il y a combien de personnes touchées dans le monde ?
  • Plus de 200 000 chaque année, soit une personne toutes les 2 minutes. Oui, même en 2018 !

Des milliers de volontaires

Heureusement, nous pouvons compter sur nos volontaires pour jouer les porte-paroles. Et ils ont été des milliers ce vendredi, ce samedi et ce dimanche, pour faire entendre la voix des personnes affectées par la lèpre. Ils s’appellent Jessica, Laetitia, Laurent, Cécile, Françoise, Antoine ou encore Marie-Claude . Ils sont élèves, profs, fonctionnaires, indépendants ou encore retraités. Ils habitent à Binche, à Arlon, à Mons, à Malines, ou encore à Waremme. Il n’y a pas de profil type pour s’engager pour Action Damien, mais tous ont un point commun : une soif de justice sociale. Et ils entendent bien mobiliser toute la Belgique. Très bien organisés, les comités régionaux couvrent une très grande partie du territoire.

Une organisation sans faille

Pour Jessica, prof au collège de Binche, cela relève même de l’organisation militaire. Depuis un QG méticuleusement décoré aux couleurs d’Action Damien, Jessica veille au grain : Je dresse la liste de chaque commerce qui accepte de nous recevoir, et je forme des équipes de 2 élèves qui effectuent des shifts de 3 heures, du vendredi soir après les cours au dimanche 13 h. Je peux compter sur mes collègues pour jouer les taxis, et même certains parents ! Des élèves qui n’étaient prévus que le samedi me demandent même pour revenir le dimanche, alors je dois m’arranger avec des boulangeries pour pouvoir les placer !

Pourquoi devenir volontaire ?

C’est que les volontaires motivés par Jessica débordent d’énergie positive. Mais d’où vient cet engagement ? Laetitia nous apporte une réponse qui fait écho à notre spot télé et radio : Si je n’étais pas ici en train de vendre des marqueurs, j’aurais passé la journée sur mon téléphone, à ne rien faire de constructif. Après avoir vu le film d’Action Damien, j’ai été très émue. Je suis contente de faire quelque chose d’utile.

Jubilé !

C’est leur 1ère, leur 2e, leur 3e fois. Une fois qu’on l’a fait, on a envie de recommencer !, nous confie un volontaire de Soignies. C’est sans doute ce que pense Johnny Ronaldo, 84 ans, qui signe sa 50e campagne à Muizen, près de Malines ! C’est en 1968, avec Frans Schroons et le bourgmestre de l’époque, que nous avons lancé la première campagne de récolte de fonds pour Action Damien, nous confie Johnny. Frans était le seul habitant du village à posséder un ordinateur. Il s’est occupé de la partie administrative pendant des années. Et moi, je réglais l’aspect pratique. Mais je crains que cette campagne soit ma dernière… Je donne la priorité à ma santé. C’est ce que j’ai dû promettre à ma femme ! (rires)

MERCI !

Nos volontaires nous le disent souvent : Action Damien, c’est une passion. Bien au-delà de la vente de marqueurs, il y a toutes ces actions que nos volontaires mettent en place tout au long de l’année. Nous ne perdons jamais le contact. Et tous ces volontaires sont toujours plus motivés d’année en année.

Vos sourires et votre enthousiasme à notre égard ce week-end nous donne encore plus la pêche pour avancer. Merci à tous – vendeurs et acheteurs – pour les efforts déployés !

Vous voulez réagir ou poser une question à propos de cet article?

Faites-le