Un diplôme grâce à Action Damien

Un diplôme grâce à Action Damien

Depuis quelques années, Action Damien soutient des enfants de malades ou d'anciens malades de la lèpre en finançant leur scolarité. Avec une belle réussite à la clé. En 2017, quatre élèves ont par exemple décroché leur diplôme d'humanités en RDC. Petits portraits.

Joël et Agay

Joël et Agay, diplômés à Kinshasa grâce à Action Damien

À Kinshasa, Joël (à gauche sur la photo) et Agay et ont terminé leurs humanités à l’Institut Saint-Damien de l’Hôpital de la Rive (sur le site du camp d'anciens malades). Ils vont quitter la section commerciale et administrative de l'école.

Kininga et Arlette

Kininga et Arlette, diplômées à Mosango grâce à Action Damien

Kininga (à gauche sur la photo) et Arlette, de leur côté, vivent à Mosango. Elles ont terminé leurs humanités en section pédagogique. Notons que les parents d'Arlette ne sont pas d'anciens malades; c'est elle qui a développé la lèpre voici quelques années.

Micheline et Colin

Micheline et Colin continuent leurs études, aussi grâce à Action Damien

Les humanités ne sont pas nécessairement une fin en soi. La preuve avec Micheline (à gauche) et son frère Colin. Lui est étudiant en économie à l’Université Pédagogique Nationale, elle étudie les sciences commerciales et administratives à l’Institut supérieur pédagogique de la Gombe.
Action Damien ne les aide plus directement, mais leur maman travaille à l'Hôpital de la Rive et Colin est employé deux jours par semaine au Ceda, l'hôpital qu'Action Damien a construit pour lutter contre la tuberculose multirésistante

Aussi en maternelles

Les enfants de l'école maternelle de l'Hôpital de la Rive

Enfin, comment ne pas faire un petit clin d'œil aux enfants de l'école maternelle de l’Hôpital de la Rive - ici avec Nadine, l'infirmière qui veille sur les anciens malades habitant sur le site? La majorité des élèves est constituée des petits-enfants des habitants du camp et l'institutrice est l'épouse d'un ancien malade. Non, vraiment, la lèpre n'est pas une fatalité !

Vous voulez réagir ou poser une question à propos de cet article?

Faites-le