Guérir de la tuberculose multirésistante en 9 mois

Guérir de la tuberculose multirésistante en 9 mois

La tuberculose multirésistante (MDR pour multi-drug resistant) se soigne aujourd'hui en 9 mois. Un nouveau protocole de traitement qui accuse un taux de guérison de plus de 80 %. Et qui est désormais recommandé par l'OMS et appliqué dans des pays toujours plus nombreux. Un succès donc. Et nous ne sommes pas peu fiers d'y être à l'origine !

Chaque année, 10 millions de personnes contractent la tuberculose. Et 20 % d'entre elles développement la forme multirésistante de la maladie. Cela signifie que le traitement de première ligne n'est plus efficace pour traiter le patient.

L'ancien traitement : long, cher et douloureux

À l'origine, le traitement contre la MDR durait 18 à 24 mois. Un protocole long, cher et surtout douloureux, qui pouvait même engendrer des effets secondaires irréversibles. Comme la surdité. Un patient sur 7 abandonnait son traitement. Dans certains cas, ça les menait jusqu'à la mort. Résultat ? Un taux de guérison qui frôlait 50 %. Sur 500 000 personnes atteintes, 250 000 décédaient de la MDR.

Dr Armand Van Deun

Bangladesh, 1997
Le Dr Armand Van Deun est en poste pour Action Damien. Il constate que la MDR fait de nombreuses victimes parmi les jeunes. En dépit des médicaments existants. Une situation qu'il ne peut accepter. Il fallait qu'il mette au point un nouveau traitement. Un traitement avec un équilibre parfait entre tolérance et efficacité.

Nouveau traitement de 9 mois

En collaboration avec nos équipes locales, le Dr Van Deun met au point l’association médicamenteuse idéale. Moins cher, mieux toléré par le patient et en 9 mois. Le "régime Bangladesh" vient de naître.

Recommandé par l'OMS

Il aura fallu des années pour convaincre la communauté scientifique de l'intérêt du traitement. Mais depuis 2016, l'Organisation mondiale de la santé le recommande officiellement.

Un taux de guérison élevé

Aujourd'hui, de plus en plus de pays l'ont adopté. Une bonne nouvelle, quand on sait que 8 patients sur 10 guérissent grâce au traitement.

Un avenir meilleur

Nous sommes bien entendu fiers de cette recommandation officielle par l'OMS. Mais ce qui nous réjouit le plus, c'est que ce traitement offre de meilleures perspectives d'avenir à toutes les personnes qui souffrent de la MDR.

Vous voulez réagir ou poser une question à propos de cet article?

Faites-le