Nicaragua : activités d'Action Damien en 2017

Nicaragua : activités d'Action Damien en 2017

Action Damien lutte contre la tuberculose au Nicaragua depuis 1990, et contre la leishmaniose depuis 1995.

o Projet : lutte contre la tuberculose et la leishmaniose
o Représentant·e : Dr Toon Bongaerts
o Partenaires locaux : Ministère de la Santé publique, Prosalud (ONG locale)
o Soutien : Programmes nationaux de lutte contre la tuberculose et la leishmaniose
o Dépenses 2017 : 320 526 €
o Personnel sous contrat local : 19 (dont 1 expat)
o Début du projet : 1990

Aide médicale

o À travers une approche médicale, économique et psychosociale, Action Damien a atteint un meilleur pourcentage de guérison auprès des personnes en situation de pauvreté (extrême) au Nicaragua.

Care after cure

o Grâce à notre approche intégrée, nous avons amélioré la qualité de vie de centaines de patient·e·s en situation de pauvreté (extrême). Nous avons cassé le cercle vicieux des maladies de la pauvreté qui enlisent encore plus les personnes dans la pauvreté.

Dépistage actif

o Notamment grâce au dépistage actif, Action Damien a touché presque la moitié des personnes atteintes de la tuberculose au Nicaragua. En d’autres termes, Action Damien a détecté 1 001 des 2 403 personnes atteintes de la tuberculose dans le pays.

Information et sensibilisation

o 8 personnes guéries ont travaillé pour sensibiliser et informer la population.

Action Damien fait la différence au Nicaragua

o Action Damien offre une prise en charge intégrale des patient·e·s, au-delà des aspects médicaux.

En chiffres

Population couverte :
o Tuberculose : 2 827 928
o Leishmaniose : 704 779

Patient·e·s dépisté·e·s et soigné·e·s :
o Tuberculose : 1 001
o Leishmaniose : 3 948

Patient·e·s qui ont bénéficié du programme Care after cure :
o Tuberculose : 36
o Leishmaniose : 55

Patient·e·s multirésistant·e·s qui ont commencé leur traitement en 2017 : 467

Objectifs pour 2018

Améliorer la qualité de vie des patient·e·s :
o Guérir plus de 85% de toutes les personnes affectées par la tuberculose ;
o Améliorer la situation socio-économique des personnes vivant dans un contexte de pauvreté (extrême).

Lutter contre la leishmaniose et ses complications via :
o Un dépistage temporaire de 100% des personnes avec des lésions suspectes ;
o La guérison de 90% des personnes atteintes de la leishmaniose dans les 13 communes les plus endémiques du pays.

Le projet en résumé

Dépenses: 
320 526

Début du projet
1990

Objectif
Lutte contre la lèpre, la leishmaniose et la tuberculose

Personnes dépistées et soignées en 2017
Tuberculose : 1 001
Leishmaniose : 3 948

Patient·e·s qui ont bénéficié du programme Care after cure
Tuberculose : 36
Leishmaniose : 55

Traitements contre la tuberculose multirésistante démarrés en 2017
14

Vous voulez réagir ou poser une question à propos de cet article?

Faites-le