Un collaborateur d’Action Damien à l’Assemblée générale de l’ONU

Un collaborateur d’Action Damien à l’Assemblée générale de l’ONU

Maxime Lunga est responsable de la communication pour Action Damien en République démocratique du Congo. Mais avant tout, c’est un ancien patient, guéri de la tuberculose en 2001. Aujourd’hui, il prend la parole devant l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Pourquoi a-t-il été invité à la tribune des Nations unies ?

De patient à responsable de la communication

Maxime Lunga est responsable de la communication pour Action Damien en République démocratique du Congo.

Maxime contracte la tuberculose à l’automne 2000. Comme bon nombre de personnes dans sa situation, il est victime d’un rejet social. Maxime et son épouse, qui est restée à ses côtés, perdent alors leur travail et leurs revenus. Grâce à Action Damien, il bénéficie directement d’un traitement gratuit. En mai 2001, il est totalement guéri.

Mi-2007, Maxime Lunga est engagé comme Responsable de la communication pour Action Damien en RDC. Avec cette fonction, il assure notamment un suivi rapproché des patients pris en charge par Action Damien. Sa plus grande motivation ? Être témoin de la réhabilitation physique, sociale, voire même économique des patients.

Club des Amis Damien

Pendant son traitement, l’un des soignants lui parle d’un groupe de soutien mutuel pour les (anciens) patients atteints de la tuberculose. Il rejoint alors le Club des Amis Damien. Le but ? Témoigner dans les centres de santé, effectuer des visites à domicile pour les patients irréguliers et sensibiliser les populations pour orienter les malades potentiels. Trois ans plus tard, il en devient président. Aujourd’hui, le Club des Amis Damien est présent dans 9 provinces sur les 11 où Action Damien est active en RDC.

Pourquoi ce nom ? Étant donné qu’il s’agit d’un groupe de patients et d’anciens patients volontaires, le nom fait référence à Action Damien, qui offre des soins gratuits.

Tribune de l’ONU

Maxime Lunga, responsable de la communication pour Action Damien en République démocratique du Congo prend la parole devant l’Assemblée générale de l’ONU à New York.

Ce lundi 4 juin, Maxime se rend à la tribune de l’ONU pour être entendu en tant que membre de la société civile. C’est son expertise sur la tuberculose qui est au centre de cette invitation. Mais Maxime n’en est pas à son coup d’essai : il a été désigné par l’Organisation mondiale de la santé comme l’un des membres du Comité d’experts sur la tuberculose pour la région Afrique en 2009. Et il a déjà pu témoigner de son expérience lors de différentes conférences à travers le monde, de la France à la Malaisie, en passant par l’Afrique du Sud, entre autres.

Vers le plaidoyer de Maxime à l'ONU

Très engagé, Maxime plaide pour une politique qui repose sur la contribution des communautés et des populations affectées pour mettre fin à l’épidémie de tuberculose. Espérons que son plaidoyer soit entendu par les membres de l’Assemblée générale.

 
Je m'inscris à la newsletter mensuelle

Vous voulez réagir ou poser une question à propos de cet article?

Faites-le